** HAUL & TRY-ON ** jPEGMAFIA – All My Heroes Are Cornballs [2019 – EQT records]

Ça y’est toute la planète est en 2020,

Et moi boudiou j’suis de mauvaise humeur.

J’sais pas si c’est le concept de « Dry January » qui vient d’être lancé et qui t’invite à réfléchir à sa consommation d’alcool en janvier, non soutenu par l’état je précise alors que celle du moi(s) sans tabac l’est (Ha les français et le pinard…),

Si c’est parce que les clopes vont prendre 10 centimes dans la gueule et qui m’incite à fumer mes joints purs alors que l’indice de pollution du jour est rouge carmin,

Si c’est parce qu’avant-hier FR3 a diffusé ce film pourri La Caravane de Feu dans lequel une nouvelle fois de plus la femme est prise pour une cruche (mate la scène où Kirk Douglas balance quelques piécettes d’argent – même pas d’or – entre les nénés de La Señorita), un film aussi naze que Le Grand McLintock où John Wayne donne lui aussi une sacré fessée à une madame (j’balance),

Ou si tout simplement parce que là tout de suite, maintenant, mon vélo jaune de la poste a failli disparaître. J’mets pas de cadenas c’est vrai la faute à qui. Mais putain! Va voler le fils à Sarkozy avec sa houppette blondasse sortie tout droit de Titeuf land.

Et pendant c’temps là JoeyStarr montre « par erreur » son penis sur un Instamachin.

La gendarmerie de Brignais a lancé l’OTV (opération tranquille vacances) bref.

Rien de plus normal. C’est le quotidien.

Bon sinon l’autre jour j’suis allée chez Gibert Joseph parce que je cherchais cette BD à offrir (que je n’ai pas trouvé) pour finalement atterrir dans les rayons disques.

Et j’ai acheté que de l’occaz’ (enfin presque) t’as vu. Du Nina Simone, du Shleu-Shleu d’Haïti, d’la bombasse de Joséphine Baker, du Smith & Mighty et du jPEGMAFIA.

Et c’est de ce dernier dont j’vais te parler.

Barrington Hendricks aka jPEGMAFIA, rappeur de l’alt-left, expérimental et engagé.

Bon même si au départ c’était de Smith & Mighty que j’voulais causer.

Mais voilà Salade d’endives l’a mis dans son top et il a eu raison. Et ça m’a rappelé ce putain de concert passé à Grrnd Zero.

Alors quoi de mieux que de te parler de son dernier album sorti en septembre dernier, le jour où l’on mange des morts – un vendredi 13 – sur EQT Recordings histoire de te faire kiffer en ce début de fin du monde.

All My Heroes are Cornballs est ce petit bijou d’expérimentations où reggae, jungle, électro s’entremêlent et fusionnent avec des Beats Hip-Hop qui fait suite au remarquable Veteran sorti en 2018 sur Deathbomb Arc records.

Des textures IDM qui fusionnent avec des rythmes rap-r’n’b. C’est hyper bien construit et surtout addictif, un peu plus soft que son précédent disque.

Un disque où il faut prendre le temps pour y découvrir petit à petit tous ses secrets de ce nihiliste absconse.

Bref à découvrir absolument.

J’vais aller maintenant dégueuler tous les restes de ce whisky tourbé sur des jolies cartes virtuelles.

Bisous.