CHAT PILE – REMOVE YOUR SKIN PLEASE / THIS DUNGEON EARTH [2019]

Bon aujourd’hui j’suis pas bien bien réveillée, p’têt même que ça fait trois semaines.

Mais ce fuckin’ Dry January est fini et autant te dire que je n’ai pas bu que de l’eau. Quoique tu m’diras la bière c’est de l’eau non ?

Dans les news fraîches de début d’année

Le précariat social continue de s’installer partout en Europe,

Le restaurant de Paul Bocuse à Collonges-au-mont-d’or a perdu sa troisième étoile. Du pur business d’la gastronomie ces étoiles et pourtant ça reste encore une référence dans la tronche de beaucoup d’gens manipulé.e.s. Suffit d’aller au Bap rue Chevreul à Lyon et tu verras que les Bibimbap gagnent à eux seuls toutes catégories confondues l’oscar de la bouffe bonne et pas chère.

Les acteurs porno sont une espèce en voie de disparition au Japon.

Et puis y’a eu la chandeleur et son orgie de crêpes et de cidre. Putain de semaine de pets ambiants qu’on a vécu juste après. Les gens digèrent mal le lait. La faute au demi-écrémé j’te dis.

Enfin j’ai toujours mon cœur en bouillie. P’tain c’est qu’ça fait mal parfois.

Alors comme d’hab pour ne pas penser que ma vie c’est d’la merde, j’me mitraille la tête à coup d’musique et d’eau-de-vie comme cette poire de La Duchesse.

Tiens d’ailleurs en parlant d’zik,  j’écoute ce quatuor d’Oklahoma City, Chat Pile. Tu connais ?

Un groupe de sludge-noise-rock-hardcore-machin-ché-pas-koi.

Chat Pile c’est un gémissement de rage qui claque sévère les mâchoires comme quand tu t’les pelles l’hiver (enfin l’hiver…)

 

Ou comme quand tu t’tapes un méchant manque d’héroïne et que tu grelottes parce que t’es en chien.

Parce que sur Remove Your Skin Please, les guitares sont parfois désaccordées presque dissonantes, et genre t’as d’la distorsion à foison.

 

La musique bringuebale avec Chat Pile et provoque presque une sensation d’inconfort avec ses grognements de Death metal et ses cris déchaînes qui sortent de nulle part.

Et puis y’a cette batterie électronique, une Yamaha DTXPLORER t’as vu, qui martèle des rythmiques implacables sorties tout droit d’un cabinet de l’horreur en plein délire – même si – et précisons que – le pad charleston est vraiment pourri.

 

Remove Your Skin Please et This Dungeon Earth sont sortis en 2019.

Croisons les p’tits doigts de pieds pour qu’en 2020 ils nous reviennent avec un MEGA coup d’massue en pleine gueule et un long format.

 

En vrai j’ai pas grand chose à dire, ÉCOUTE c’tout. (Ha et aussi parce que – accessoirement ouais –  j’suis au boulot.)

 

Et puis aussi, j’ai fait vœu de chasteté j’peux même plus me divertir en m’touchant devant des Gifs animés de cul t’as vu.

Oh et puis MERDE.

Tu m’diras à quoi bon se refuser si les hommes font la queue au bordel hein !?

J’te laisse. Bisous